mardi, 03 novembre 2015 11:12

 

Rangement

Je viens de lire "la magie du rangement" un livre de Marie Kondo. Son invitation à vivre dans un espace plus zen car plus vide, m'a fait rêver. Je me voyais déjà armée de sacs et de cartons, vider ma maison des objets qui ne me mettent pas en joie. Je me voyais tout apporter à Emmaüs  pour {enfin} me sentir plus sereine car moins envahie par le bazar ambiant. Le problème c'est que je vis avec des gens (mon conjoint et mes enfants !) et ils n'ont pas {pour l'instant} la même vision de choses.

Je ne suis pas une femme maniaque qui a besoin que chaque chose soit à sa place pour me sentir bien. Pourtant avec quatre enfants à la maison, mes nerfs sont parfois mis à l'épreuve. Les chaussures qui trainent dans l'entrée, les BD sur le canapé, le manteau sur la chaise, le reste de l'activité créative  sur la table.... Chacun dépose ses affaires là où elles sont utilisées et personne se semble se soucier de comment elles vont retrouver leur place d'origine.

Je me sens souvent coincée entre vivre dans le bazar ou prendre ma casquette de cheftaine pour faire ranger tout le monde.

Avec l'expérience, j'ai mis en place quelques stratégies pour me sentir mieux chez moi sans avoir l'impression d'être la mère rabat joie.

Organisation de la maison


Pour que le quotidien soit plus agréable, j'ai pris le temps de réfléchir à l'organisation de ma maison. J'ai mis des porte-manteaux à hauteur des enfants, des caisses à chaussures dans l'entrée de manière à ce que cela soit fonctionnel pour tous. Un tiroir pour chacun dans un meuble au rez-de-chaussée pour ranger ses papiers. J'ai essayé dans la mesure du possible de trouver une place pour chaque chose afin de faciliter l'initiative du rangement. J'ai aussi observé comment les choses se faisaient naturellement et j'ai cherché à suivre le mouvement, plutôt que d'imposer ma manière de faire. Si naturellement les enfants rentrent dans la maison par une certaine porte, je vais mettre les porte-manteaux là plutôt qu'à un endroit qui serait plus pratique ou esthétique pour moi.

Opération rangement


Il m'arrive régulièrement de convoquer (le mot est juste) toute ma famille au rez-de-chaussée pour une opération rangement. Tout le monde s'y met en même temps pour un rangement express des pièces communes. Pour l'ambiance, nous mettons de la musique et c'est parti. J'ai remarqué qu'il est plus facile pour tous de quitter ce qu'ils sont en train de faire si je les ai  prévenu à l'avance et si j'organise cette opération à un moment où de toute façon nous allions bientôt être réunis. Avant le repas cela motive les troupes car ensuite on mange !


Opération camouflage


Il faut le dire il y a certains coins de ma maison qui sont plus "zone à risque de bazar " que d'autres. Il y a des jours, j'ai l'énergie de rappeler à l'ordre ou de ranger moi-même et d'autres non. Alors j'ai mis en place une technique de camouflage hyper sophistiquée : le rideau et le tiroir ! Le rideau devant le placard de l'entrée et zou le tas de cartable est caché, le tiroir qui se ferme plutôt que la caisse pour ne plus voir son contenu.


Accepter les compromis


Dans mon monde idéal chacun prendrait en charge ses affaires et elles seraient rangées après utilisation. Dans le monde idéal de mes enfants, j'arrêterais de leur prendre la tête sur ce sujet. Alors que pouvons nous faire pour que les besoins de chacun soient un peu plus satisfait ?

Comme je travaille à la maison, je suis très souvent au milieu du bazar familial que chacun a laissé avant de partir vers ses activités.

  • Soit je range à leur place, et je ne trouve pas cela juste (ni pédagogique)
  • Soit je laisse les choses en l'état et je passe la journée dans le bazar, ce qui ne me semble pas acceptable non plus.

Alors voilà la solution que nous avons trouvée et qui nous convient. Il y a chez nous un placard avec quatre caisses (car quatre enfants), lorsque dans la journée je tombe sur les affaires de l'un ou l'autre je le range dans sa caisse, ce qui me permet de ne pas vivre dans le bazar. L'accord que j'ai avec mes enfants, c'est qu'une fois par semaine, ils doivent vider cette caisse et ranger les affaires qu'elle contient à leur place.

Chacun nous faisons un petit pas vers le besoin de l'autre pour plus de joie ensemble.

En fait ma maison n'est pas aussi rangée que je le souhaiterais mais j'ai choisi de l'accepter.
Car ce n'est pas d'avoir une maison rangée qui compte le plus pour moi, c'est d'avoir une relation de qualité avec les gens que j'aime.
Et pour l'instant je n'ai pas encore trouvé comment avoir les deux en même temps.

Et chez vous c'est comment le rangement ?


 

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Continuons la discussion !

Espace réservé